FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer   ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 
Meurtre en chambre close revu et corrigé pour plus de bonheur .

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Chaos Tribal Index du Forum -> Divers -> Le soir au coin du feu ...
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Kayla
Cruella

Hors ligne

Inscrit le: 15 Déc 2006
Messages: 1 366
Localisation: toulon
sexe: Girl
Point(s): 3 579
Moyenne de points: 2,62

MessagePosté le: 24/05/2010 18:45:56    Sujet du message: Meurtre en chambre close revu et corrigé pour plus de bonheur . Répondre en citant

[HRP : J'ai repris complètement un de mes textes phares que vous connaissez bien Smile En trois ans j'ai pris pas mal de maturité d'écriture, et je voulais donc vous le faire partager. Vous êtes invités à me donner votre avis les gars, je sais qu'il sera constructif. Je m'excuse d'avance pour les fautes qui m'auront echapées, et j'essaierai de finir le texte assez rapidement. /HRP]




Le soleil se levait sur la Seigneurie du Noble Denver. Alors que ses villageois étaient parfaitement réveillés et alertes, le noble Denver roupillait comme un loir dans ses appartements. La beuverie de la veille avec les plus puissants de la tribu du Kaos lui avait laissé des souvenirs brumeux, et une irrépressible envie de dormir pendant un quart de lune. Les gardes assignés à sa porte somnolaient eux aussi, bercés par les ronflements provenant de la chambre.

Dans la cour du château, alors que le marché battait son plein, accompagné d’odeur de poissons, de cuir tanné, de forge, ainsi que de viande crue et transpiration, un carrosse apparut en grande trombe, le cocher n’arrêtant ses chevaux que devant la grande porte d’entrée. L’arrivée sensationnelle n’échappa a personne, et encore moins le géant qui en descendit. Faisant signe au cocher d’attendre, il prit une missive en main et entra d’un pas décidé dans la salle de réception. Lorsqu’un page vient enfin le voir, le géant grogna qu’il était la à la demande de Dame Kayla Barbaria , et qu’il devait voir son Maitre au plus vite. Apeuré, le petit page se hâta d’aller prévenir les gardes de l’appartement, qui eurent le plus grand mal à réveiller leur Maitre. A peine éveillé, le noble Denver enfila en hâte chemise et bas, et rejoignit le visiteur, qui s’inclina devant lui.

« -Je vois que tu portes la livrée de la Duchesse. Qui est tu et pourquoi viens tu me déranger en mon doux repos ?
-Maitre Denver, vous me voyez navré d’avoir du vous éveiller si tôt. Je suis Gilbert, premier servant et homme de confiance de la duchesse. Elle vous mande en son château ce soir, la Duchesse désire partager avec vous son souper.
-Je ne vous ai jamais vu et je ne comprends pas qu’elle désire me voir ce soir même, nous ne nous sommes pas quitté en très bon termes hier soir, mais peut être le savez vous d’ailleurs.
-Maitre, il est vrai que Dame Kayla est revenue de la réunion mensuelle fort énervée, mais il n’est pas à moi de chercher à connaitre les raisons de celle que je sers. Je suis la pour exécuter ses ordres.
-Bien bien. Transmettez à Dame Kayla que je serais chez elle ce soir au coucher du soleil, bien que je n’y comprenne vraiment rien. Allez ! Que je puisse retourner dormir. »

Gilbert s’inclina, attendit que le Seigneur parte, et remonta en carrosse, dont le cocher fit immédiatement claquer le fouet. Les chevaux repartirent à grande vitesse vers leur demeure. De son coté, Denver donna des ordres afin que son équipage ainsi que son homme de confiance soient prêts à partir dès qu’il le souhaiterait.

Réfléchissant à cette demande étrange, Denver remonta s'allonger mais ne pu trouver le sommeil. Il fit venir son sommelier, qui lui apporta une bouteille de son meilleur cru, et s'assis au bord du fenestron. La nuit dernière, Denver avait soutenu le seigneur Dauntless à propos d'il ne savait plus trop quoi, et tout ceci avait enflammé la colère de la Duchesse. Celle-ci ne lui ayant plus adressé la parole de la soirée, il avait imaginé que l'affaire en resterait la. Mais il fallu bien se résoudre à une chose... Si la duchesse l'invitait, ce nétait surement pas pour une partie de plaisir. On ne lui connaissait qu'un seul amant, du moins un seul encore en vie. Si elle le faisait venir en son duché, c'était bel et bien pour prendre revanche.

Finissant par s’endormir sur sa chaise, il fut réveillé en sursaut par son homme de confiance, qui lui annonçait que l’heure était venue de prendre la route pour le Duché. Acquiesçant, il se laissa habiller par ses servants, avant de venir à nouveau se frotter dans sa voiture. L’équipage se mit en marche, et le bruit régulier de ses chevaux le tranquillisa un peu. Il observa ses champs, ses mines devant lesquelles ils passaient, saluant au passage deux ou trois paysans. En chemin ils s’arrêtèrent a la miellerie , afin d’offrir a la Duchesse un pot de gelée royale, dont elle connaissait les bienfait, et raffolait. « Au moins ça de pris… Si jamais cela pouvait l’adoucir quelque peu … » Son cœur battait un peu plus fort au fur et à mesure que leur arrivait en Palanthas était proche, et la confrontation inévitable.

Le château de la duchesse apparu enfin derrière la forêt qui le cachait. Denver pris une grande inspiration, rajusta ses vêtements cérémonieux, et ordonna au carrosse d’entrer à pleine vitesse dans la cour et de ne ralentir qu’au dernier moment. Ayant effectué une volte parfaite, le cocher arrêta ses chevaux devant l’entrée du grand château. Si celui du seigneur Denver était assez sobre et massif, celui de la Duchesse s’élevait sur plusieurs étages, cinq tours s’envolaient vers le ciel, et les remparts semblaient monstrueux. Les oriflammes rouges sur lequel les armoiries de la Dame étaient peintes semblaient voler aux quatre vents, et leur tissu claquant dans l’air semblait être autant de coups de fouets.

Un page s’avança au devant d’eux, et les invita à le suivre. Traversant la grande salle de réception ou les armoiries du Kaos étaient représentées sur de grandes tentures de cuir, ils frissonnèrent sans rien laisser paraitre... Gilbert se porta à leur rencontre, s’inclina devant eux. Il indiqua d’un geste la direction que devait suivre le Seigneur, et invita ensuite le majordome à le suivre. Celui-ci devrait diner avec Gilbert et sa femme en attendant la fin du repas de leurs Maitres. Les deux bras droit s’éloignèrent donc, laissant Denver continuer le long d’un couloir éclairé de seulement quelques torches.

Au bout du couloir il entra dans un salon aux tentures rouges, une table placée au milieu, encadrée de deux fauteuils à l’apparence confortable, habillé pour l’un aux couleurs de la Duchesse, l’autre aux couleurs de Denver. Après en avoir fait le tour, il fut convaincu qu’il était seul dans la pièce, et alla s’assoir, se servant un verre et picorant les plats mis à sa disposition, en attendant que Dame Kayla veuille bien se montrer, elle qui se faisait un jeu de laisser les hommes attendre.
_________________________
Oublies la nuit et tes sombres folies... Laisse toi bercer par cette melopée, je t'emmène ....
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: 24/05/2010 18:45:56    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Kayla
Cruella

Hors ligne

Inscrit le: 15 Déc 2006
Messages: 1 366
Localisation: toulon
sexe: Girl
Point(s): 3 579
Moyenne de points: 2,62

MessagePosté le: 24/05/2010 19:03:19    Sujet du message: Meurtre en chambre close revu et corrigé pour plus de bonheur . Répondre en citant

Kayla, elle , se préparait dans ses appartements. Un domestique était venu lui annoncer l'arrivée du Seigneur peu avant, et elle se donnait encore une bonne demi heure avant d'aller le voir. Pour cette soirée si spéciale, elle avait décidé de ne pas porter son armure de plaque légère. Elle ouvrit son armoire et appela sa femme de chambre . Elle choisi une robe de cuir , rouge il va sans dire, et laissa sa servante la lui lacer dans le dos . Sa chevelure rousse et longue allait parfaitement avec la couleur du cuir et celui ci était si ajusté que les formes de la belle n'en étaient que plus encore mises en valeurs. Sur sa commode, elle regarda les rares bijoux qu'elle possédait, et porta son choix sur un collier de cuir gravé , souvenir de voyages lointains, et sur des bracelets de même matière, de couleur doré. En soupirant, elle s'assit et demanda a la femme de chambre de lui maquiller légèrement le visage, bien que ceci l'exaspéra au plus haut point . Cependant, son plan pour la soirée ne souffrirait aucun manque de détails. Il fallait qu'elle soit plus belle encore qu'a son ordinaire . Elle se sentait nue sans la plaque qu'elle portait d'ordinaire, et choisi de glisser l'une de ses dagues dans sa ceinture de maillons d'or. Ainsi parée, elle vérifia l'effet de son costume de femme sur ses gardes, et leurs regards lui assurerent qu'elle avait touché juste. Sifflant son chien , elle marcha d'un pas décidé vers le salon ou l'attendait Denver.

S'avançant sans bruit dans le dos de Denver, elle posa sa main sur son épaule . Le Seigneur eut un léger sursaut, et Kayla sourit , d'un seul coté du visage .

"Bien le bonsoir mon cher ami"
Denver se leva de son fauteuil, admira sa tenue et se demanda pour la énième fois quelle était réellement la raison de l'invitation qu'il avait reçu . Cependant, il s'inclina galamment devant son hôtesse .
"Dame, c'est un plaisir que de me retrouver ici en votre compagnie .
-J'espère ne pas vous avoir laissé attendre trop longtemps! Quelques affaires courantes m'ont retenues. Vous avez aussi les mêmes j'imagine, entre deux beuveries..." Son regard se fit plus noir mais son sourire resta intact .
"Oh dame, les beuveries ne sont elles pas l'apanage des Grands ? Ne se doit on pas de montrer au bon peuple que leur Seigneur est heureux ? Que la seigneurie et riche et prospère? " Kayla balaya ces arguments d'un mouvement de la main .
"Il est évident que pour vous , nulle soirée ne se fait sans alcool . Je rejoins votre avis sur certains point. D'ailleurs, J'ai fait amener l'un de mes meilleurs hydromels , ainsi que de la bière brassée par mon forgeron . Faites votre choix mon ami . "
Deux servantes entrèrent, portant cruches, verres et bocks. Denver fit signe qu'il souhaitait de la bière, et Kayla pencha pour un tendre verre d'hydromel . Après avoir bu quelques gorgées, Denver s'approcha de la Dame, et lui tendit le petit coffret .
"Dame, voici pour vous, un humble présent pour vous remercier de votre invitation en votre château . " Kayla ouvrit le coffret et y découvrit le pot de gelée royale . Ce présent lui arracha l'un de ses rares sourires complets, et elle remercia Denver de ce cadeau .
" Mon ami , vous me confortez la dans l'idée que j'avais de faire de cette soirée une trêve dans nos brouilles respectives. Je vous invite a vous assoir, je vais faire apporter le repas . "
Les deux Seigneurs prirent place sur les fauteuils, Mon ange assis sagement aux cotés de Kayla , Denver affalé dans son siège, comme a son habitude.
_________________________
Oublies la nuit et tes sombres folies... Laisse toi bercer par cette melopée, je t'emmène ....
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Kayla
Cruella

Hors ligne

Inscrit le: 15 Déc 2006
Messages: 1 366
Localisation: toulon
sexe: Girl
Point(s): 3 579
Moyenne de points: 2,62

MessagePosté le: 01/06/2010 12:38:00    Sujet du message: Meurtre en chambre close revu et corrigé pour plus de bonheur . Répondre en citant

Les gens de la duchesse amenèrent sur la table de chêne massif une multitude de plats . Coq au vin, sanglier à la bière, jambons et autres charcuteries , accompagnés de quelques bonnes bouteilles. Denver, a son habitude, but et mangea tant qu'il restait a peine ce qu'il fallait de place pour le dessert. Fidèle a elle même, Kayla avait relativement peu mangé , en comparaison de son invité. Tapant dans ses mains , elle fit venir ses danseuses, qui divertirent Denver un moment, dansant langoureusement autour de lui, leur corps hypnotisant l'homme de leurs mouvements sensuels. Observant la scène, la Duchesse s'alluma une cigarette,se laissant un peu glisser dans le fauteuil, sa main libre caressant la tête du chien. Elle inspira longuement et un sourire carnassier apparut sur son visage. Laissant ses danseuses finir de charmer Denver, elle fit amener le dessert. Les servantes déposèrent alors sur la table un grand plat de fraises rouges a l'odeur sucrée, ainsi que des bols de crème fouettée . Elle écrasa son mégot dans une coupelle et attrapa un fruit. Son sourire s'accentua, laissant entrevoir une canine pointue.

D'une démarche chaloupée, intérieurement amusée de ces faux semblants , elle s'approcha de Denver,chassant ses danseuses. Le seigneur, abruti de fatigue , de ripaille et d'alcool, regarda la duchesse avancer vers lui sans vraiment oser comprendre ce qui allait se passer.

"Duchesse... Que faites vous?

-Ah mon ami... je vous ai déjà dit qu'il en était fini de nos brouilles, et que je voulais faire la paix avec vous. Laissez vous donc aller, et partagez cette fraise avec moi ! "


Ceci dit, elle approcha la fraise de la bouche de Denver, et la laissa glisser entre ses lèvres. Celui ci , l'esprit vaporeux, se demandait de plus en plus ce qu'il se passait . Jamais Kayla n'avait fait preuve de tendresse envers qui que ce soit et encore moins avec lui. Cette soirée prenait un tour plus qu'étrange, et il ne comprenait pas ou la duchesse voulait en venir. Son esprit brouillé ne lui permettait cependant pas de réfléchir plus avant .
_________________________
Oublies la nuit et tes sombres folies... Laisse toi bercer par cette melopée, je t'emmène ....
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Kayla
Cruella

Hors ligne

Inscrit le: 15 Déc 2006
Messages: 1 366
Localisation: toulon
sexe: Girl
Point(s): 3 579
Moyenne de points: 2,62

MessagePosté le: 04/02/2011 22:44:20    Sujet du message: Meurtre en chambre close revu et corrigé pour plus de bonheur . Répondre en citant

Ces attentions commençaient à le faire vibrer, alors que son esprit s’embrumait encore et encore. Le dessert prit fin, la duchesse offrit un digestif qu’il avala d’un trait . Voyant son état , elle décida de pousser le jeu plus loin, et le fit lever par deux suivantes . Denver se laissa faire , et elles purent le traîner jusqu’à une chambre , deux couloirs plus loin .

Trois fenêtres étroites mais hautes, tendues de rideaux pourpres, laissaient passer une lumière incertaine, rougeâtre, propice aux secrets d’alcôve … Aux murs étaient suspendus rapières, sabres, serpettes et autres épées richement décorées. Dans le coin le plus éloigné, la lumière éclairait doucement l’armure de Kayla , toute de métal et de cuir rouge , posée sur une statue de la duchesse elle-même . Le lit a baldaquin, monté sur une estrade de bois, tendu de velours rouge à la tête, était orné d’une peau d’ours blanche , invitation au plaisir flagrante.

Les suivantes y déposèrent Denver, avant de s’incliner et de s’éclipser . Kayla fit un signe a son homme de main , qui se posa devant la porte, qu’elle-même ferma. Mon Ange s’installa au pied du lit , suivant des yeux sa maîtresse qui préparait des chaînes et les attachait au barreau du lit . Doucement, elle s’approcha de Denver, et, profitant de son ébriété profonde, lui attacha les poignets et les pieds au barreau du lit , puis sortit son coutelas. Elle s’en servit pour sectionner les attaches de l’armure de Denver , le laissant en pantalon et chemise . Une fois ceci fait, elle attrapa une vasque et jeta l’eau qu’elle contenait sur le Seigneur , ce qui le réveilla quelque peu …
_________________________
Oublies la nuit et tes sombres folies... Laisse toi bercer par cette melopée, je t'emmène ....
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Kayla
Cruella

Hors ligne

Inscrit le: 15 Déc 2006
Messages: 1 366
Localisation: toulon
sexe: Girl
Point(s): 3 579
Moyenne de points: 2,62

MessagePosté le: 14/03/2013 19:17:08    Sujet du message: Meurtre en chambre close revu et corrigé pour plus de bonheur . Répondre en citant

Denver sursauta dans le lit. Clignant des yeux, il essayait de discerner les objets autour de lui. Lorsqu'il comprit qu'il était attaché, il se débattit tel un démon, tentant de rompre les chaînes, sans autre effet que de s'entailler sévèrement la peau . L'alcool disparut de ses veines, remplacé par un flot d'adrénaline qui mit son cœur au supplice, le faisant battre comme jamais auparavant. Cessant de bouger, il regarda Kayla, et frissonna. Elle avait dans les yeux la lumière meurtrière des champs de batailles... Elle ricana .
-Allons mon ami... Cher Duc... Ne me craignez pas ainsi ! Comme si il était dans mes habitudes de faire du mal ...
Incapable de parler , la peur au ventre, il la vit s'approcher de lui , marchant telle une vipère... un bandeau a la main .
-Je vais vous bâillonner mon ami, le jeu n'en sera que plus passionnant...
Un gargouillement sorti de la gorge du Duc ,incapable de sortir un son compréhensible. Elle posa le bâillon, sourit, puis sorti une lame d'un repli de sa robe . Il se débattit de plus belle, tentant de sortir le bandeau en le poussant de sa langue , essayant d'arracher les attaches de fer coupantes. Du sang commença à perler sur les ronds de métal, arrachant un sourire à Kayla. Elle vint s'asseoir à coté de lui , lui caressant l'épaule de son arme, attendant qu'il cesse de gesticuler. Prit de peur, Denver fini par s'arrêter, l'anxiété de la lame y étant pour bien plus que la caresse du tranchant. Souriante, elle souleva d'un doigt l'encolure de la chemise masculine, puis arracha le tissu sur toute sa longueur, dévoilant le torse du Duc, qui devenait plus blanc qu'un linge a chaque bruit de déchirure.
_________________________
Oublies la nuit et tes sombres folies... Laisse toi bercer par cette melopée, je t'emmène ....
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Kayla
Cruella

Hors ligne

Inscrit le: 15 Déc 2006
Messages: 1 366
Localisation: toulon
sexe: Girl
Point(s): 3 579
Moyenne de points: 2,62

MessagePosté le: 14/03/2013 19:17:37    Sujet du message: Meurtre en chambre close revu et corrigé pour plus de bonheur . Répondre en citant

Tandis que le seigneur était sur le point de s'évanouir sous l'effet de l'angoisse et de l'alcool, Kayla vint s'assoir à ses côtés. Elle parcourait sa peau de la pointe de son couteau, laissant après son passage de fines zébrures rougeâtres. Elle se demandait par ou commencer et réfléchissait en multipliant les aller et retours .

Denver enrageait de cette lenteur. Ne pourrait elle pas me tuer promptement cette garce? pensait-il. Ne pas savoir ce qu'elle comptait faire,ni comment, le rendait fou. Il envisageait toutes les tortures possibles, essayer de se rappeler les rumeurs concernant la veuve noire, surnom qu'on ne prononçait qu'en secret, loin des oreilles indiscrètes ... Tout à coup, son esprit se brouilla, une douleur forte monta à son cerveau. Osant jeter un œil sur ce qu'elle faisait, il comprit. La duchesse était en train de graver ses initiales sur son torse. De sa lame, elle avait tracé les lettres K et B, juste assez profondément pour que le sang perle mais que le seigneur ne se vide pas du fluide vital pour autant. La blessure semblait pulser dans l'esprit de Denver, il lui semblait que les lettres s'étaient aussi gravées sur ses pupilles. Même en fermant les yeux, il sentait sur lui le regard moqueur de la duchesse.

Celle ci se releva, observant son œuvre,souriante. Ensuite elle se pencha, détacha la ceinture de cuir, et de son couteau ouvrit le tissu de lin épais qui lui couvrait les jambes. Denver frissonna. Non pas que la chambre fut froide,loin de là, mais l'anxiété, la fatigue et la douleur lui glaçaient le corps et l'esprit.

Kayla se releva pour jeter de côté les bouts de tissu. Elle claqua des doigts, et Gilbert s'avança vers elle. "Ciseaux!" l'ordre fusa, sec et sans appel. Denver sentit son esprit s'envoler avec ses derniers restes d'espoir. Désespérément, il essaya de se convaincre que l'idée de la douleur était plus forte que la sensation elle même. Ses muscles se tendirent, son corps essayant de résister, comme si par la pensée seulement sa peau pouvait devenir roche. La sueur perla de plus belle sur son front, et dans une dernière tentative, il essaya de se défaire de ses liens, ne réussissant qu'a se faire plus mal encore. Ses blessures saignèrent de plus belle, et il se retrouva presque à bout de force...

Kayla lui colla une forte gifle pour le ramener à elle et le faire tenir tranquille. Ensuite elle patienta, laissant Denver en proie à son questionnement. Lorsqu'elle le jugea bon, elle alluma un grand feu dans l'âtre,et y mis à chauffer un tisonnier. Quand le fer devint d'un rouge digne des enfers, elle vint vers lui, l'instrument à la main. "Tu devine ce que je vais faire, n'est ce pas petit animal? " . Denver sentit sa dernière heure venue. La duchesse ne l'épargnerais pas, il en était sur cette fois. Ses derniers espoirs de s'en sortir simplement abimé disparurent. Elle lui en voulait vraiment... Et pourtant quoi qu'il fasse, il n'arrivait plus à se souvenir de la querelle d'origine. Il essaya une nouvelle fois de se sortir des liens, sans plus de succès.

Déchirant sa jupe pour avoir plus d'amplitude, (au grand dam de Gilbert, qui pensait d'avance au désespoir de la couturière de la robe) elle monta sur le lit et s'agenouilla au dessus de Denver. Elle s'arma de ses ciseaux, pris les attributs masculins en main et les broya dans son poing. Souriante,elle se mit à chantonner une contine pour endormir les enfants, tout en étirant la peau. De ses lames,elle découpa la peau tout autour du sexe et des bourses, arrachant des cris déchirant au Seigneur. Denver se tortillait, essayant d'échapper à la morsure des lames, hurlant tant et plus. Kayla demanda à Gilbert de se rapprocher avec le tisonnier ,et alors qu'elle envoyait finalement un grand coup de ciseaux à la base des parties de Denver, le domestique se précipita pour cautériser la plaie. Heureusement pour lui, Denver avait fini par s'évanouir sous la douleur. L'odeur des chairs brûlées lui donnant la nausée,Kayla se dirigea vers la fenêtre et l'ouvrit en grand. Elle ouvrit ensuite un coffre et en sortit un flacon de sels, qu'elle glissa entre ses seins.

"Que fait on de ça ,Maîtresse?" demanda Gilbert à propos de la masse de chair sanguinolente, qui gisait sur le sol.

"Ah oui c'est vrai... MonAnge, choppe! " le molosse ne se fit pas prier et emporta la chair dans un coin de la chambre, ou il entreprit de mâchouiller sa proie.

"Bon! l'acte final maintenant. Allez me chercher un seau à lait Gilbert, ainsi qu'un des tubes de l'inventeur. On va voir si ça fonctionne pour une fois!" Le domestique partit rapidement,laissant Kayla réveiller Denver grâce au sels et à grand renfort de gifles.

Le pauvre seigneur ouvrit à grand peine les yeux, rouges de tant de douleur, et ne tenta même pas de bouger. Le mal était si puissant qu'il n'avait plus de sensations... Seule une grande faiblesse lui restait, l'empêchant de réfléchir,parler... Il regarda Kayla, et à travers sa vue devenue floue, il su qu'il serait bientôt libéré de sa peine, et se laissa tomber à nouveau dans une inconscience dont il savait ne jamais revenir...

Gilbert revint, et dans ses mains ce que lui avait demandé la Duchesse. Il posa le seau à côté du lit, près de la tête du supplicié, tendit le tube à Kayla et se recula respectueusement, prêt à obéir aux moindres désirs de sa maîtresse.

Kayla regarda le tube, fait dans une longue artère de porc, et le bout en fer. Son inventeur avait imaginé ceci afin de faciliter le nettoyage de l'abattoir du château. Piqué dans le cou des animaux, le sang n'inondait plus le sol, mais été stocké proprement dans des seaux. Silencieuse, elle posa un baiser sur le front de Denver. Elle repéra la veine jugulaire, et y inséra l'aiguille. Immédiatement, le sang rougit le tube, et l'odeur fereuse envahit bientôt la chambre.

La Duchesse tenta de réveiller à nouveau le Seigneur, mais sans y parvenir toutefois. Après quelques nouvelles gifles, lassée, elle sorti sa blague à tabac ouvragée de nacre, bourra sa pipe, et s'installa sur le lit pour la fumer. Appuyée contre l'un des forts poteaux du lit, elle observa tranquillement la fin du Seigneur. Le bruit du filet de sang tombant dans le seau commença à s'estomper, la respiration du Seigneur à diminuer.

Au bout d'un moment, MonAnge s'approcha du corps et se mit à le renifler. Lorsqu'il se coucha devant lui, Kayla su que s'en était fini de Denver. Elle tourna autour du corps sans vie, puis appela Gilbert.

"Bien... Commandez moi un autre lit,celui ci est foutu. Expédiez le corps au Seigneur Dauntless, qu'il sache ce qui l'attend si il me contrarie à nouveau. De plus, faites livrer le sang au boulanger d'Asylum, il en sera ravi, et saura quoi en faire. Ah, et aérez moi cette pièce! Je dormirais à l'auberge ce soir, qui sait si le conteur n'a pas une ou deux bonnes histoires en réserve."

Sur ce, elle tourna les talons et sorti de la pièce...
_________________________
Oublies la nuit et tes sombres folies... Laisse toi bercer par cette melopée, je t'emmène ....
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Kayla
Cruella

Hors ligne

Inscrit le: 15 Déc 2006
Messages: 1 366
Localisation: toulon
sexe: Girl
Point(s): 3 579
Moyenne de points: 2,62

MessagePosté le: 14/03/2013 19:20:27    Sujet du message: Meurtre en chambre close revu et corrigé pour plus de bonheur . Répondre en citant

[HRP:
Et bien, il m'aura fallu deux ans pour y parvenir!
Si ça vous dis de suivre la suite des aventures de VieilOeil et le chat, ou lire ce que j'ecris d'autre, dorenavant c'est là bas:
http://www.wattpad.com/user/consonnesonore

A bientot j'espere les gars!
/HRP]
_________________________
Oublies la nuit et tes sombres folies... Laisse toi bercer par cette melopée, je t'emmène ....
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 24/09/2018 08:16:04    Sujet du message: Meurtre en chambre close revu et corrigé pour plus de bonheur .

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Chaos Tribal Index du Forum -> Divers -> Le soir au coin du feu ... Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2018 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
    Darkness 1.2 template by Griffin
Copyright © 2003-2004 Griffin Webpages; All rights reserved